Top 4 des types de brûleurs de graisse

brûleurs de graisse

Lorsqu’il s’agit des moyens pour perdre du poids, de nombreuses d’entre nous pensent généralement à se mettre au sport et de suivre un régime alimentaire. Pourtant, même avec tous les efforts qu’on investit, les kilos et la graisse résistent et ne semblent pas vouloir prendre leur envol ! C’est là que les brûleurs de graisse surviennent.

En effet, le brûle graisse désigne tous les compléments d’aliments qui consistent à augmenter le métabolisme des graisses ou des dépenses d’énergie et réduisent l’absorption des lipides ou glucides des aliments. En fait, sa consommation permet de lutter contre le surpoids. Il existe de nombreux types de brûleurs de graisse, dont chacun a un fonctionnement spécifique selon l’objectif à atteindre. Voici un zoom sur les différents types de brûleurs de graisse.

En parallèle : Qu'est-ce qu'un plan alimentaire?

Les brûles graisses thermogènes

Il s’agit du premier type de brûleurs de graisse et qui est d’ailleurs le plus utilisé. Les brûles graisses thermogènes sont généralement un mélange de substances différentes. En effet, qu’il s’agit d’un bruleur de graisse efficace en gelules ou en poudre, son principal but est de réguler le taux métabolique de l’organisme pour favoriser le processus d’élimination des matières adipeuses.

Les ingrédients utilisés dans les brûleurs de graisse thermogénique sont très variés, mais la caféine est le complément le plus populaire de cette catégorie. Vous trouverez également cette substance dans certains thés vert, blanc, noir, ainsi que dans le cacao.

Sujet a lire : Les éléments à considérer pour avoir le bon dosage d’huile de CBD

Ce type de brûleurs de graisse est réputé pour sa rapidité d’action sur le surplus de gras dans l’organisme. Il est beaucoup apprécié par les sportifs, en l’occurrence les adeptes de musculation.

Les bloqueurs d’appétit

Les brûleurs de graisse suppresseurs d’appétit ou coupe-faim sont des compléments qui réduisent ou coupent l’appétit, et amènent à manger moins, en donnant une sensation de satiété. En effet, ils servent à couper l’envie de grignoter entre les repas afin de favoriser la perte de graisse.

Il s’agit d’une grande aide surtout pour les personnes qui suivent un régime minceur et pour les personnes boulimiques.

En général, l’efficacité d’un brûle graisse coupe-faim dépend surtout de sa capacité à réguler les taux d’hormone qui stimule l’appétit et l’hormone de la satiété.

Les brûleurs de graisse bloqueurs de lipides

Les brûleurs de graisse bloqueurs de lipides ont pour but de réguler l’assimilation des lipides dans le corps. Ce type de brûleurs de graisse est principalement composé de chitosane. Il s’agit d’une molécule complexe qui dérive des sucres comme la glucosamine. Cette substance a la capacité de se lier chimiquement à des lipides plusieurs fois plus lourds qu’elle, et empêchant ainsi leur assimilation.

Les bloqueurs de lipides évitent la prise de poids, mais ils empêchent aussi l’assimilation des vitamines liposolubles, dont le corps a besoin pour rester en bonne santé.

Les brûleurs de graisse bloqueurs de glucides

Il s’agit des brûleurs de graisse dont la fonction est de bloquer l’assimilation des glucides. En fait, ces bloqueurs de glucides contiennent des ingrédients qui empêchent le fonctionnement de certaines enzymes digestives qui décomposent les glucides en sucres simples. Ici, l’objectif est d’ajuster l’apport calorique.

Toutefois, il faut noter que ces bloqueurs de glucides ne seront pas actifs si vous consommez souvent des sucres simples comme dans les bonbons, confitures, gâteaux, etc. En principe, ils agissent sur les sucres complexes qui se trouvent dans les pâtes, le pain complet, les céréales, les tubercules, les légumineuses, etc.

À noter :

Le glucide est parmi l’un des trois principaux macronutriments à inclure dans la régime alimentaire moyen et à compléter à des protéines et lipides.

Cependant, il est conseillé de prendre l’avis d’un médecin avant de consommer ce type de brûleurs de graisse, car il a parfois des effets secondaires, à savoir la production de gaz en grande quantité qui provoque le ballonnement et les douleurs abdominales. Il peut aussi entraîner la baisse de la glycémie, et donc, la baisse d’énergie qui conduit à des maladies.