4 maladies qui font prendre du poids

les maladies qui font prendre du poids

Avez-vous des kilos en trop ? Rappelez-vous que la prise de poids n’est pas forcément due à un régime alimentaire inadapté. Elle peut provenir aussi de certaines maladies. Il suffit ainsi que vous vous en débarrassiez pour retrouver le poids santé. Découvrez, dans les lignes qui suivent, les 4 pires maladies qui font grossir.

Le syndrome de Cushing

L’utilisation excessive de stéroïdes est responsable de l’apparition du syndrome de Cushing. Cette pathologie se caractérise par l’hyperproduction de cortisol. D’où l’autre nom attribué à cette maladie : « le syndrome d’hypercorticisme ».

A lire en complément :

Le syndrome de Cushing fait l’objet d’une obésité facio-tronculaire. Si vous le remarquez, les personnes atteintes par cette maladie ont souvent un double menton et un tronc extrêmement mou.

Si vous faites un syndrome d’hypercorticisme, consultez vite un endocrinologue. Celui-ci déterminera les solutions thérapeutiques qui vous conviennent le plus. Le fait de consulter aussi un coach minceur en ligne peut vous aider grandement à perdre du poids.

A lire aussi :

La maladie de Crohn

Aussi appelé « inflammatoire et chronique de l’intestin », la maladie de Crohn se caractérise surtout par un déséquilibre de la flore intestinale. Mais elle peut toucher aussi d’autres tubes digestifs tels que l’estomac, l’œsophage, la bouche et le pharynx.

La cause la plus courante de la maladie de Crohn est l’addiction au tabac et à l’alcool. Il se peut qu’un environnement pollué soit responsable de l’apparition de cette maladie. Nombreux sont les symptômes de la maladie de Crohn, à savoir la fatigue, la migraine, l’anémie, les saignements rectaux, les crampes abdominales, etc.

Si la maladie de Crohn n’est pas encore très grave, se faire opérer n’est pas une bonne idée. Une injection intraveineuse peut s’avérer utile. Manger des compléments alimentaires riches en fer est aussi un bon réflexe pour soigner la maladie de Crohn.

Vous ne pouvez prendre aucun médicament particulier si vous ne consultez pas un médecin. Quelle que soit la mesure que vous envisagez de prendre pour vous débarrasser de la maladie de Crohn, vous avez à veiller toujours à une alimentation saine.

La maladie cœliaque

Aussi appelée intolérance au gluten, la maladie cœliaque ne présente pas de symptômes majeurs. Pourtant, il est possible d’identifier certaines complications mineures telles que la fièvre, l’anémie et la dermatite. La maladie coeliaque engendre de nombreuses autres pathologies, pour ne citer que l’ostéoporose, la diarrhée chronique et la neuropathie périphérique.

Pour venir à bout de la maladie cœliaque, il faut suivre un régime sans gluten. Celui-ci se caractérise par une alimentation saine et évidemment sans gluten. Il exclut les pâtes, les biscuits, les céréales du petit-déjeuner, les nouilles et la bière.

Si vous achetez vos aliments dans les grandes surfaces, veillez à bien observer les étiquettes alimentaires et choisissez celles qui indiquent « sans gluten ». À la place des nourritures riches en gluten, vous pouvez manger des fruits frais, des légumes frais, du sarrasin, du riz, du maïs et des pois chiches.

L’arthrite inflammatoire

Une maladie qui touche aussi les enfants, l’arthrite inflammatoire se manifeste avec des lésions articulaires. D’où son autre nom « rhumatisme ». Cette maladie s’accompagne souvent d’une maladie oculaire (plus précisément de l’uvéite chronique), d’une fièvre et d’une ostéoporose.

Plus vous tardez à prendre des mesures, plus l’arthrite inflammatoire vous fait prendre du poids. Il suffit que vous consultiez un ergothérapeute ou un kinésithérapeute. Ces spécialistes mettent à votre disposition un programme de rééducation vous permettant d’utiliser vos articulations.

Les professionnels de rhumatologie et d’orthopédie peuvent vous aider aussi à vous débarrasser de l’arthrite inflammatoire. Lorsque vos articulations sont déjà très endommagées, la chirurgie est la meilleure solution qui s’offre à vous. Si l’arthrite inflammatoire est encore dans un état moins grave, vos médecins se contentent de mettre à votre disposition certains traitements médicamenteux.