Le cuir exotique : Comment l’entretenir ?

D’antan, l’homme utilisait la peau des animaux pour se protéger des intempéries. Aujourd’hui, nous voyons du cuir partout, en habillement, en ameublement, en maroquinerie, et même en décoration. Le cuir est devenu un incontournable de la mode également. Cependant, avec le temps, aussi robuste qu’il soit, le cuir perd sa souplesse, raison pour laquelle il devient cassant. Comment en prendre soin pour éviter cela ?

Qu’est-ce qu’un cuir exotique ?

On parle de cuir exotique pour désigner les cuirs « non traditionnels », c’est-à-dire qui ont subi un tannage contemporain. On distingue ainsi le python, le crocodile, l’autruche, le galuchat (peau de raie), l’éléphant, le requin, et le poisson. Il provient souvent d’animaux protégés, ce qui fait que sa commercialisation est très contrôlée. D’où sa rareté.Du fait de leur grain unique et de leur qualité, les cuirs exotiques sont devenus un produit de luxe et haut de gamme. Ils sont généralement utilisés en maroquinerie pour confectionner des accessoires de mode,mais aussi pour fabriquer des chaussures.

Entretenir le cuir d’autruche

Le cuir d’autruche a la particularité d’être souple et d’avoir un aspect très différent des autres. En effet, l’on peut observer les marques laissées par les follicules des plumes. Il est très apprécié pour sa résistance, mais il faut quand même le protéger de l’humidité, de la lumière directe du soleil, et de la poussière.Avant de nettoyer le cuir avec une fine couche de produit spécifique adapté, il faut prendre soin de bien dépoussiérer. Une tache d’huile pourra être absorbée en saupoudrant du talc spécialement pourvu à cet effet.

Prendre soin d’un cuir de Galuchat

Le galuchat est réputé pour être très dur et résistant, même à l’eau (mais uniquement en surface). Aussi, il résiste aux rayures. Il peut se retrouver sous deux aspects, le galuchat rugueux, et le galuchat lisse et brillant. Le nettoyage du galuchat à l’aspect rugueux peut se faire en le frottant avec une brosse souple et une petite quantité d’eau savonneuse. Par contre, un simple coton sec fera l’affaire pour dépoussiérer le galuchat lisse.

Nettoyage et conservation des cuirs à écailles

Les cuirs à écailles proviennent des reptiles. La première chose à retenir est qu’il ne faut jamais, au grand jamais, cirer les cuirs à écailles, qu’il s’agisse d’un crocodile de Madagascar, d’un python ou d’un lézard. Cela risque de les encrasser.Il faut commencer par un dépoussiérage minutieux avec une brosse à poil doux avant d’appliquer un quelconque produit de soin. Pour le nettoyage, du lait démaquillant peut être utilisé, et les produits gras sont à bannir. Le cuir de reptile est assez fragile. Ainsi, il est préférable de prendre une boule de coton ou un chiffon microfibre pour le nettoyer. Cependant, le passage du chiffon doit être parallèle à la direction des écailles.De la vaseline ou du gel nettoyant pour cuirs exotiques pourra servir afin de garder la souplesse du cuir.

Vous aimerez aussi...