La santé au féminin : comment traiter les règles douloureuses ?

Dans le monde des femmes (jeunes ou moins jeunes), le phénomène des règles est une chose qui survient chaque mois avec son lot de petits soucis. Le cas des règles douloureuses ou dysménorrhée est assez commun et engendre des sensations plus ou moins incommodantes. Le degré de douleur diffère d’une femme à une autre, mais le problème d’absence de bien-être reste à peu près le même. Comment traiter ce mal qui handicape une grande partie de la gent féminine ? Quelle solution peut-on apporter ?

Opter pour une solution médicamenteuse

Blond woman with a painful expression sitting on a grey sofa at home with her hands placed on her stomach

Se tourner vers son médecin traitant est sans aucun doute le meilleur réflexe que l’on peut avoir face à un cas de dysménorrhée. C’est en effet une recommandation à ne pas hésiter à appliquer. Il faut notamment savoir que les causes des douleurs dans la zone du bas ventre peuvent être le résultat d’une affection plus sérieuse. Par conséquent, il est vivement conseillé de ne pas minimiser les règles douloureuses.

Une fois le diagnostic effectué, le médecin prescrira le traitement adéquat. Il est également impératif de se procurer des médicaments fiables, qui viendront apporter une réelle aide aux patientes. Ce serait vraiment dommage d’obtenir des effets secondaires au lieu de soulager les règles douloureuses et leur origine. Pour parvenir à bénéficier de vrais remèdes, faire un tour sur internet et faire ses achats à la pharmacie de Clermont-Ferrand est tout indiqué.

Quelques gestes à adopter pour soulager la douleur

Pour celles qui désirent se soulager de manière naturelle, en complément d’un traitement médicamenteux, il leur est tout à fait possible d’adopter des gestes simples et pratiques. Ces derniers seront réalisés pour aider les patientes à se sentir mieux. Ce sera une occasion intéressante pour se sentir un peu mieux de manière instantanée. Sur la liste des choses à faire pour diminuer les douleurs, on a :

  • la mise en place d’un coussin chauffant ou bien une bouillotte au niveau de l’abdomen ou dans le bas du dos.
  • La réalisation d’exercices légers comme la marche ou encore les étirements.
  • La prise d’une douche chaude ou d’un bon bain.
  • L’adoption d’une attitude calme et surtout le fait de se reposer les jours qui précèdent les menstruations.
  • La consommation d’aliments riches en Oméga 3 pour leurs propriétés anti-inflammatoires.
  • Le fait de boire suffisamment d’eau,
  • la prise de tisane à base de plantes possédant des vertus antispasmodiques comme la camomille, la mélisse, ou encore les feuilles de framboisier.
  • L’utilisation d’un appareil d’électrostimulation. Ce genre de gadget permet entre autres de stopper les signaux de douleurs envoyés au cerveau en émettant des stimulations électriques légères sur les zones qui font mal par le biais d’électrodes.

Bien qu’il soit recommandé de toujours se référer à son médecin en cas de douleurs, dès que l’origine des règles douloureuses est reconnue sans aucune relation avec une maladie plus grave, adopter les gestes cités ci-dessus représente une alternative efficace face à l’ingestion de médicaments. Ces derniers peuvent en effet causer des effets indésirables sur l’organisme s’ils sont consommés trop souvent et en quantité importante.

Les patientes qui habitueront également leur organisme aux médicaments dès que la douleur survient courent le risque de ne plus être sensibles à leurs effets. Il est donc vivement conseillé de se tourner vers ces solutions naturelles et faciles à mettre en exécution pour un meilleur vécu des règles douloureuses. Par ailleurs, un bon nombre de praticiens recommandent la prise de remèdes synthétiques qu’en cas de douleurs insupportables et persistantes.

 

Vous aimerez aussi...