Comment faire pour vaincre l’insomnie

20% des français souffrent d’insomnie chronique. L’insomnie se caractérise par des troubles du sommeil c’est-à-dire la difficulté à dormir, les réveils nocturnes avec impossibilité de se rendormir aisément ou un réveil précoce avant l’heure souhaitée. Cette insomnie nocturne peut avoir des répercussions dans la journée telles que la somnolence, la fatigue, un caractère irritable ainsi que des troubles au niveau de la vigilance. On évoque le cas d’une insomnie chronique si ces troubles du sommeil interviennent trois fois par semaine pendant plus de deux mois. Il faut préciser toutefois que l’on ne peut pas parler d’insomnie si ponctuellement une personne a eu quelque peu du mal à s’endormir ou s’est réveillé tôt par rapport à son horloge habituelle mais se sent en forme pendant le reste de la journée. Comment expliquer l’insomnie ? Comment lutter contre ce trouble ? Nous vous en parlons dans cet article.

Comment expliquer l’insomnie ?

Avant de tout savoir pour vaincre l’insomnie, il faut d’abord être en mesure de l’expliquer. Il y a d’abord lieu de distinguer les insomnies ponctuelles des insomnies chroniques. Les insomnies ponctuelles sont assez fréquentes, tout le monde peut être sujet à ce type de trouble. Les insomnies ponctuelles sont souvent d’ordre environnemental (tapage nocturne du voisin, forte chaleur etc.). Elles peuvent également être causées par l’anxiété.

L’insomnie chronique est quant à elle le résultat de soucis personnels chez le sujet ou elle peut aussi intervenir à la suite d’un évènement douloureux tel que le décès d’un proche, le stress au boulot, le chômage, le divorce etc. L’insomnie peut être enfin un effet secondaire d’une maladie particulière.

Comment lutter contre l’insomnie ?

Une des mesures qu’il faut prendre pour guérir de son insomnie renvoie à la modification du comportement. Il faut en effet coopérer avec son horloge biologique en s’activant pendant la journée et en décélérant le soir. Le soir, il faut limiter la consommation d’excitants tels que le thé, le café ou le coca-cola et il faut aller se coucher quand vous commencez à éprouver une sensation de sommeil se manifestant par des bâillements ou la lourdeur des paupières.

L’environnement de la maison est important pour créer les conditions d’un sommeil optimal. Évitez la lumière et les écrans. Un médicament sédatif peut vous dépanner de temps en temps mais vous ne devez pas en faire un traitement régulier. Vous pouvez également prendre un peu de mélatonine, l’hormone favorisant le sommeil.

Vous aimerez aussi...