Comprendre le rôle d’une pharmacie de garde et des structures de contrôle

L’importance d’une pharmacie de garde est évidente dans la vie quotidienne. Une urgence peut survenir à n’importe quel moment : un dimanche, un jour férié ou tard dans la nuit à l’heure où les pharmacies ne sont plus en activité. Dans ces situations, seules les pharmacies de garde de la région peuvent aider les patients ou leurs proches à trouver les médicaments qu’il leur faut.

Le rôle d’une pharmacie de garde

Dans le but de satisfaire tout le monde en termes d’accessibilité aux médicaments, le gouvernement a mis en place les pharmacies de garde qui doivent rester ouvertes 24 h/24. Elles sont présentes dans toutes les villes du pays de sorte à satisfaire quiconque a un besoin urgent de médicaments.

A lire en complément : La coupe menstruelle, une alternative libératrice

Le rôle premier d’une pharmacie de garde est donc de garantir un accès permanent aux médicaments 7j/7 et 24 h/24. Elles doivent toutes s’inscrire sur la liste des tours de garde dans leur région.

Outre ce rôle, une pharmacie de garde doit en urgence prodiguer des conseils au client lorsque ce dernier est dans le besoin. Il ne remplace pas un médecin, mais il a les capacités qu’il faut pour aider un patient qui a des problèmes bénins.

Sujet a lire : Découvrez les bienfaits des Fleurs de Bach 

Les structures qui interviennent pour le respect du service de garde

Les tours de garde ne se sont pas sans une planification au préalable. En effet, il existe plusieurs structures qui participent au bon fonctionnement de l’alternance des gardes. Ces organismes interviennent pour régler diverses situations qui peuvent entraver le bon déroulement des gardes. Il y a :

  • L’Ordre des pharmaciens ;
  • Les inspecteurs pharmaceutiques ;
  • La Commission médicale régionale ;
  • Les associations professionnelles.

L’Ordre déontologique est en charge de contrôler le respect des règles liées aux tours de garde et d’appliquer une sanction à une pharmacie de garde qui ne s’y conforme pas. Un pharmacien titulaire s’expose même à des pénalités et même une exclusion des tours de garde lorsqu’il enfreint aux règles préétablies.