Pourquoi faut-il ajouter du chlore pour avoir une eau potable contrôlée et de qualité ?

 L’eau est un élément indispensable à la santé de l’homme. Sa qualité est donc primordiale pour tout un chacun. Elle est soumise à une étroite surveillance au bénéfice l’hygiène et la santé de tous. L’ajout de chlore fait partie du traitement de l’eau pour la rendre potable.

Pourquoi ajoute-t-on du chlore avant sa distribution au robinet ? 

Le chlore est un élément chimique qui se trouve à l’état naturel, dans la mer (Ion chlorure), dans le sol (chlorure de sodium) et jusque dans l’atmosphère, sous forme de chlorure d’hydrogène, suite à des éruptions volcaniques. On le trouve à l’état solide, liquide ou encore gazeux. Il est présent dans l’eau de Javel ou même dans le sel de table ; on le retrouve dans les piscines et jusqu’à la sortie du robinet. Les propriétés désinfectantes du chlore permettent de nettoyer l’eau, après son long parcours depuis sa source jusque chez vous. Le dosage en chlore doit être vérifié et contrôlé car, s’il joue un rôle antibactérien et antioxydant appréciable, une trop forte proportion pourrait avoir un effet négatif sur le corps humain.

Le parcours de l’eau est un chemin complexe où elle charrie des micro-organismes dès son point initial, que ce soit une nappe phréatique ou une source naturelle. Sans un traitement rigoureux, l’eau qui coule des robinets ne serait pas potable. Le chlore participe à sa désinfection et élimine virus et agents pathogènes, ce qui nous permet de l’utiliser sans crainte pour la consommer ou préparer les repas. La désinfection par le chlore agit sur un large spectre de polluants, ce qui vous permet de préparer des biberons, avec l’eau qui coule de votre robinet, sans craindre pour le bien-être de votre nourrisson. 

Quels sont les risques si l’eau que l’on boit n’est pas purifiée ? 

Les pays en voie de développement n’ont pas la chance d’avoir un traitement des eaux aussi rigoureux qu’en France. Les habitants y sont exposés à des maladies graves, répertoriées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), comme la fièvre typhoïde, le choléra ou encore l’hépatite A. 

La réglementation en matière de distribution d’eau potable en France est très stricte. Elle assure ainsi une eau pure et sans danger, qui respecte l’environnement et la santé de chacun.

Vous aimerez aussi...