Bébé : adopter la green attitude

Nous sommes tous en tant que parents unanimes pour dire que l’on souhaite le meilleur pour son bébé. À plus forte raison face aux enjeux écologiques, mais aussi suite aux nombreuses polémiques sur les produits de consommation courants qui contiennent des substances toxiques. D’autant qu’aucune famille de produits n’y échappe : aliments, produits d’hygiène, produits d’entretien, textiles … tous peuvent contenir des substances indésirables, dangereuses pour la santé des nourrissons. Dès lors, rien de tel que de privilégier des produits écolos et adopter de bonnes habitudes dès les premiers jours de la vie dé bébé

Les conseils pour devenir des parents écolos avec bébé

La venue d’un bébé dans le foyer engendre des bouleversements au quotidien. C’est alors le moment idéal pour bousculer ses habitudes et être attentif au respect de l’environnement, mais aussi privilégier des produits sains tout au long de son développement.

Les astuces pour habiller bébé

S'il est un domaine dans lequel il est possible d’agir facilement, c’est bien celui des vêtements. Et pour cause, à des prix imbattables, parfois à peine ou pas portés, voire affublés de l’étiquette du magasin, les vêtements d’occasion pour bébé sont une excellente alternative. Plutôt que d’acheter des vêtements pour bébés ou pour jeunes enfants neufs qui deviendront vite trop petits, rien de tel que d’opter pour la seconde main. L’occasion également de se faire plaisir à moindre coût. Et c’est d’autant plus facile, qu’il existe de nombreux sites sur le NET pour trouver des vêtements d’occasion pour bébé parmi les plus grandes marques de la mode enfant notamment. En marge, mieux vaut privilégier les textiles biologiques qui protègent la peau des tout-petits et qui sont exempts de produits toxiques comme le chlore, les phtalates ou encore les métaux lourds (produits qui sont couramment utilisés pour les autres textiles).

Les jouets écodurables pour divertir bébé

Parce que l’évolution du bébé est assez rapide, la plupart des jouets et des jeux ont alors une durée de vie très réduite. Rien de tel que d’opter pour le même système de fonctionnement que pour les vêtements : l’occasion. D’autant qu’entre les sites d’occasion, les bourses aux jouets, les vide-greniers, les opportunités de manquent pas de faire de belles affaires. Bien entendu, il est toujours possible d’acheter des jouets neufs. Dans ce cas, mieux vaut se tourner vers des matériaux naturels, en bois huilé ou poli ou encore des peluches en coton bio voire en laine. Il est également possible de se tourner vers les jouets solidaires/éthiques, de quoi inscrire les premiers pas de bébé vers l'écocitoyenneté et le respect de l'environnement. Dans tous les cas, exit les plastiques colorés assouplis, les matières aromatisées qui contiennent des substances chimiques. En effet, le premier réflexe d’un enfant est de le porter à la bouche et donc de favoriser l’ingestion de ces substances. 

Les couches saines pour des fesses saines 

Du point de vue purement environnemental, bébé produira en moyenne 1 tonne de déchets non recyclables (le nourrisson utilisant en moyenne des couches pendant deux ans et demi). En marge, ces couches-culottes jetables contiennent de nombreuses traces de molécules potentiellement toxiques : glysphosates, dioxines, hydrocarbures aromatiques polycycliques, plastique notamment, connues pour être cancérigènes. La peau fragile du nourrisson mérite mieux que d’être en contact quasi permanent avec ces dernières. Fort heureusement il existe sur le marché de la couche, des couches lavables, mais aussi des couches respectueuses de la peau de bébé. Des alternatives qui ne sont pas vaines tant elles permettent également de faire des économies. En effet, alors qu’il faut compter environ 1600 euros pour les couches jetables, le coût des couches lavables revient à 900 euros, lavage compris. Bref, une initiative qui permet une gestion plus naturelle de la propreté. 

Le cas du collier d’ambre

Il est par habitude d’offrir aux alentours de ses 6 mois, un collier d’ambre pour apaiser les douleurs des poussées dentaires. Bien que cet effet antalgique et apaisant n’est en aucun cas avéré et face au risque d’accident qui l’est, mieux vaut opter pour d’autres méthodes moins dangereuses comme l'anneau de dentition réfrigéré.

Les repas pour émoustiller et régaler bébé

Parce que c’est dans les premiers mois, les premières années, qu’il est possible d’éveiller les papilles de bébé, il est important de lui proposer des produits sains et goûteux. Rien de tel donc que des produits bio, fait-maison pour répondre à ses besoins nutritionnels. En effet, l’usage de colorants, d’édulcorants, de conservateurs y est absent. C’est d’autant plus un gage de qualité, que ces derniers ne contiennent pas de sel, le sel étant néfaste pour les reins du bébé en particulier. D’autres précautions sont à prendre autour du repas de bébé comme le fait de limiter le plastique et surtout ne pas y réchauffer ses plats dans les micro-ondes. Ensuite, exit la mélamine qui n’offre aucun grand intérêt non plus et s’avère néfaste. Mieux vaut des contenants en verre, neutres et recyclables à l’infini qui plus est.

Les articles de puériculture

Au cours de son développement et plus particulièrement dans sa première année, bébé va avoir besoin d’un certain nombre d’articles de puériculture. Matériel qui là encore ne servira pas longtemps. Transat de bain, anneau de bain, parc, chaise haute, rehausseur, portique d’éveil, table à langer, lit à barreaux parmi tant d'autres, la meilleure des solutions est le partage. Aussi bien du point de vue économique qu’écologique, les brocantes, les ventes d’associations, les recycleries en particulier, regorgent de ce type de matériel. L’occasion de minimiser son impact sur l’environnement en évitant l’achat d’un article neuf qui puise dans les réserves de matières premières.  

Les accessoires de toilette

Pour nettoyer, hydrater les fesses de bébé, les lingettes jetables, les paquets de coton sont dans la plupart des cas privilégiés. Et pourtant, il s’agit là d’un fléau pour la planète, mais aussi pour le porte-monnaie. Pour nettoyer les fesses de bébé, adopter les lingettes lavables en coton, en bambou ou encore en chanvre, est une alternative bien plus viable. En marge, pour avoir les fesses propres et soulager les fesses rouges, le beurre de karité bio ou le liniment bio sont des alternatives là encore naturelles et saines. D’autres pourront toujours fabriquer leur produit hydratant maison en mélangeant de la poudre de calamine à de l’eau et mélanger de l’eau de fleur d’oranger avec du savon de Marseille et de l’huile végétale pour fabriquer une eau nettoyante.    

Pourquoi ne pas aller plus loin ? Pourquoi ne pas aussi opter pour des peintures écologiques et des éléments de déco bio conçu pour décorer la chambre de bébé ? ! Entre les fanions en tissus, les cintres en bois, les appliques en bois, les tapis en peau d’agneau, les boîtes de rangement en carton recyclé par exemple, les objets éco-conçus ne manquent pas pour pimper la chambre de bébé. Les objets arborent alors un style unique, intemporel, design adaptés à l’univers de bébé tout en étant respectueux de son bien-être … et du nôtre aussi.

Vous aimerez aussi...