Comment surmonter un trouble alimentaire ?

Malheureusement, de plus en plus de personnes, hommes et femmes, jeunes ou pas, souffrent de troubles alimentaires. Qu’ils soient dus à des problèmes d’adolescence, une séparation amoureuse ou par des complexes ou un trouble bien plus profond, ils sont plus ou moins difficiles à régler. Il est prouvé que les bienfaits d’une thérapie peuvent être très efficaces à court comme à long terme, quel que soit le stade où vous en êtes.

Reprenez une activité

Pendant les premiers jours d’une période difficile, il n’est rien de tel qu’une bonne semaine dans son canapé à ne rien faire. Faites-vous livrer, restez en pyjama et ne mangez que ce qui vous fait plaisir. Faites attention toutefois de ne pas tomber dans le cercle infernal de la solitude et ressortez rapidement pour retrouver une activité. C’est généralement durant cette période que viennent les troubles de l’alimentation. D’abord, reprenez le sport, car cela fait du bien et parce qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Ensuite, retrouvez une vie sociale et renouez avec d’anciens amis.

Commencez une thérapie

Vous avez envie de vous sortir rapidement de ce mauvais pas. C’est le moment de faire un travail psychologique. À Paris, les spécialistes de la thérapie gestalt n’estiment pas que ce soit une pathologie. Au contraire, l’émotion est notre force la plus précieuse, mais en période de doute, il est difficile d’en tirer le meilleur parti. Il est donc important d’apprendre à se retrouver pour voir les choses sous le meilleur angle. Lorsque le problème est plus avancé en revanche, le travail est un peu plus long, car il nécessite de faire appel à toute la volonté de la personne en travaillant sur beaucoup plus de pistes de réflexion.

Soignez votre alimentation

La rupture amoureuse, la maladie ou la mort sont souvent des épreuves où nous sommes susceptibles de développer un trouble alimentaire. Soit parce que l’on n’a plus d’appétit, soit au contraire parce que l’on a une tendance à passer ses nerfs sur la nourriture. Généralement, c’est un trouble passager, qui s’estompe, ne serait-ce qu’en reprenant une activité. Par contre, lorsque ce problème perdure, la thérapie gestalt peut aussi vous aider.

Vivez pour vous

Quand on traverse une épreuve comme celle-ci, c’est le moment de voir quels sont vraiment ses amis. D’abord, il y a ceux que vous ne reverrez plus ni n’entendrez. Parfois, ce sont des gens qui étaient proches de nous et dont on était loin de soupçonner l’hypocrisie. Il y a aussi ceux qui fuient les problèmes des autres tout comme ceux qui viendront profiter de votre tristesse et de votre empathie pour venir vous parasiter avec la leur. Fuyez-les quoiqu’il arrive, entourez-vous de gens positifs et pensez avant tout à ce qui vous fait du bien.

Vous aimerez aussi...