L’histoire de la montre automatique : origines et évolution

L’invention de la montre date depuis des siècles. Les fins connaisseurs connaîtront sans doute l’histoire de la montre de A à Z, mais pour un simple lecteur curieux, il est nécessaire de remonter le temps, afin de mieux comprendre l’évolution de la montre, et plus particulièrement de la montre automatique. 

D’où vient l’idée de la création de la montre automatique ?

C’est au 18ème siècle que tout a commencé, avec une idée ingénieuse d’Abraham-Louis Perrelet. Mais d’où lui est venue cette idée de créer une montre à remontage automatique ? Avant tout, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement d’une montre automatique. Vous devez distinguer une montre automatique d'une montre au quartz.

Dans le meme genre : Robe de mariée printanière : 3 astuces pour bien la choisir

En effet, la montre au quartz fonctionne à partir d’une batterie ou d’une pile, et nécessite d’être remontée manuellement de manière fréquente. La montre automatique utilise les mouvements du porteur pour remonter. Cela signifie qu’elle ne se remonte que très souvent. Cependant, la montre automatique n’est pas aussi précise qu’une montre au quartz. Par contre, en termes de durabilité, elle est à la première place.

Pour revenir ainsi à l’histoire de la montre automatique, l’horloger Abraham-Louis Perrelet s’est en effet inspiré d’un article de journal, ayant lancé la rumeur racontant que Joseph Tlustos avait mis au point une montre sans remontage. D’un point de vue technique, cela était impossible à faire. Cette information a alors fait tilt dans les oreilles de Perrelet, qui décida donc de relever le défi en créant une montre automatique entre 1775 et 1776.

A lire également : Les sneakers : un must have à avoir dans son dressing

Si vous cherchez un modèle de Montre Automatique révolutionnaire, visitez le site https://conteenium.fr/montre-automatique/

Comment étaient caractérisées les montres automatiques de l’époque ?

Pour parvenir à créer une telle ingéniosité, Perrelet a utilisé le mécanisme à remontage latéral. D’autres horlogers se sont inspirés de cette idée pour développer davantage de montres. C’est le cas d’Abraham-Louis Breguet et d’Hubert Sarton en 1777.

Ces dispositifs étaient équipés non seulement de barillets à remontage latéral, mais aussi d’un échappement à verge ainsi que d’un remontoir. A l’époque, ces montres automatiques valaient une véritable fortune en raison de la complexité de leur fabrication.

Quelles sont les innovations apportées par les horlogers

Grâce aux recherches et aux collaborations entre les esprits brillants de l’époque, les systèmes ou les mécanismes des montres automatiques innovent au fil du temps. C’est le cas de l’apparition du mouvement à rotor et du mécanisme à remontage central.

Comment la montre automatique se présente-t-elle actuellement ?

Plus tard vers le 19ème siècle, la montre automatique a su se présenter sous une nouvelle forme. Cette fois, la montre de poche s’inclina face à l’avènement de la montre-bracelet. Cette dernière adopta ainsi un aspect plus pratique et portatif. Elle se fixe tout simplement au poignet. 

Dans le temps, ces types de montres étaient conçus dans le but de faciliter la vie de certains professionnels, à savoir les astronautes, les pilotes et les plongeurs. Dès leur invention, elles étaient donc destinées particulièrement aux hommes. Pourtant, les femmes étaient les premières à réellement les utiliser en tant que bijoux décoratifs du poignet.

© Clasificalia - Tous drois reservés