Comment traiter les troubles d’apprentissage chez un enfant dyslexique

pour attirer l'attention des visiteurs
Female speech therapist curing child's problems and impediments. Little boy learning letter O with private English language tutor during lesson at office

La dyslexie est l’un des troubles qui freinent la croissance et l’épanouissement des enfants. Heureusement, elle peut être corrigée dès lors que le trouble est diagnostiqué. Les parents peuvent alors prendre les mesures adéquates pour aider l’enfant. Plus précisément, les spécialistes ne sont pas les seules personnes qui doivent assister l’enfant. Découvrez dans ce guide les mesures à prendre pour faire face à ce problème avec votre enfant !

Dépister le trouble le plus tôt possible

La plupart du temps, ce sont les enseignants qui découvrent la dyslexie dans les institutions éducatives, sur tout le territoire français. Comme dans la région de l’ile de France les crèches disposent de tous les moyens technique et humain pour détecter ce type de problème, dans une crèche Boulogne Billancourt, vous pouvez compter sur ses professionnels. Ces derniers lui apporteront l’aide dont il a besoin s’ils remarquent qu’il a ce trouble.

Cela peut vous intéresser : Que prendre en compte avant d’engager une nounou pour garder votre enfant ?

Dans les crèches de cette région, les employés sont formés pour vite détecter ce trouble chez les enfants. Si votre enfant présente certains signes, vous pouvez les détecter et par la suite savoir si votre enfant a la dyslexie. Il s’agit :

  • du retard de parole ;
  • du retard dans le langage ;
  • des difficultés en graphisme ;
  • des difficultés en conscience phonologique ;
  • de la faible efficacité de la mémoire visuelle et auditive ;
  • des difficultés à s’organiser dans le temps et dans l’espace.

Lorsque le trouble d’apprentissage est détecté, il faut maintenant mettre en place une procédure de prévention. Cette dernière dépend de chaque enfant. Il faut donc adapter votre approche pédagogique à l’enfant. Autrement dit, il faudra l’initier au moins pendant 18 mois à la lecture.

Sujet a lire : Comment trouver la location de voiture la moins chère en France ?

Pour s’assurer qu’il s’agit de la dyslexie, d’autres examens seront nécessaires. Pour cela, l’enfant devra consulter certains spécialistes comme le psychologue, le neuropsychologue, l’ORL, l’orthopédiste, l’ophtalmologue, etc.

Commencer un traitement adéquat

Il existe de nombreuses méthodes pour rééduquer l’enfant ayant un trouble d’apprentissage. La première méthode qui est d’ailleurs incontournable est une prise en charge rééducatrice par un orthophoniste. Ces séances peuvent se tenir une ou plusieurs fois par semaine. Le nombre de séances dépend de la gravité du trouble. Avec ce spécialiste, l’enfant fera des activités ludiques adaptées à ses difficultés. L’objectif de ces activités de rééducation est d’apporter une autonomie à l’enfant dans le domaine de la lecture.

Plusieurs stratégies sont donc utilisées afin de consolider les aptitudes qui sont déjà altérées. D’autres spécialistes comme le psychomotricien peuvent intervenir en fonction des difficultés identifiées chez l’enfant.

Les spécialistes tiennent compte de la nature de la dyslexie et des aptitudes qui sont détériorées pour recommander les différentes adaptations éducatives. À part la prise en charge par la rééducation, il existe d’autres méthodes pour corriger la dyslexie chez l’enfant. Il faut par exemple éviter les situations dégradantes comme demander à l’enfant de lire devant la classe ou de mentionner ses fautes.

Il ne faut pas non plus l’humilier. Vous devez aussi faire preuve d’une grande patience et mettre régulièrement l’enfant en valeur. Il doit être positionné dans un environnement tranquille et tolérant.

En cas de besoin, il faut mettre à sa disposition des leçons enregistrées et réduire en petites portions le travail qu’il doit accomplir. Sans oublier que vous devez accorder une importance particulière à son évaluation orale.

Toutes ces mesures visent à établir un climat de confiance entre l’enfant et l’enseignant. En tant que parent, vous devez donc en parler avec l’enseignant pour que les solutions idéales soient trouvées. Ainsi, l’enfant retrouvera la confiance qu’il a perdue.

Aidez votre enfant à la maison

À la maison, vous devez jouer votre partition pour aider l’enfant à corriger ce trouble en vous impliquant dans ses différentes occupations. Vous devez vous mettre à la place de l’enseignant et éviter de mettre la pression sur l’enfant. Ajustez-vous aux difficultés qu’il rencontre et félicitez-le pour ses efforts. Aidez-le à ranger son cartable et à gérer son emploi du temps.

En usant de patience à son égard, il aura confiance en lui-même et n’aura pas un sentiment d’infériorité vis-à-vis de ses camarades. Vous avez un rôle important à jouer dans le processus de correction des troubles de l’enfant. Impliquez aussi activement les spécialistes qui ont la charge de l’enfant.

La dyslexie n’est pas une maladie et n’a donc pas de remède. Sa correction chez l’enfant est une tâche qui incombe non seulement aux spécialistes, mais surtout aux parents et aux enseignants. Cette combinaison des efforts permettra à l’enfant de développer rapidement les aptitudes dégradées et de vivre normalement comme tout enfant de son âge.