Tresse africaine : une coiffure ultra tendance

Source image à la une : pixabay

La tresse est connue pour être la coiffure des femmes africaines, mais ce n’est plus le cas actuellement. Il s’agit d’entrelacer les mèches entre elles pour offrir aux cheveux un aspect de tressage. C’est une coiffure qui offre style aux cheveux tout en assurant de les maintenir en ordre. Pour une touche de glamour, il est possible de l’arranger de différentes manières. 

A lire également : Témoignages sur l’efficacité de la gamme capillaire Arganicare Coconut

Tresse africaine : quelles sont ses spécificités ?

Source image : pixabay

Une tresse africaine est caractérisée par sa création, qui commence sur le sommet du crâne et qui descend le long du cou. En général, elle est placée au milieu de la tête. Cette coiffure peut être réalisée de différentes formes.  Vous pouvez utiliser toute votre créativité pour revisiter la tresse et lui procurer plus d’originalité et un style plus sophistiqué. 

Vous pouvez choisir de le réaliser suivant les tempes pour atteindre l’avant et l’arrière de votre crâne. Votre choix de style doit se faire généralement en fonction de la forme de votre visage. La tresse africaine se présente de différentes formes, ce qui est excellent pour diversifier votre coiffure : 

A lire également : Témoignages sur l’efficacité de la gamme capillaire Arganicare Coconut

  • la tresse simple : il suffit de l’arranger à l’arrière de la tête
  • la tresse en couronne : un style qui permet de sortir de l’ordinaire
  • la tresse sur le côté : pour un visage sublime. Tendance et élégante, cette tresse est très prisée.

Il est tout à fait possible de diversifier le nombre de brins selon vos envies et vos imaginations. C’est une solution parfaite afin de vous démarquer des autres. Si la tresse classique est à 3 brins, vous pouvez adopter deux ou quatre brins. 

Néanmoins, il faut préciser que le nombre de brins détermine le niveau de difficulté du tressage. Avec un expert de la tresse africaine, vous pouvez avoir facilement le style que vous souhaitez. 

Tresse africaine : comprendre sa base

La tresse africaine classique, appelée aussi tresse de base est très facile à réaliser. Nul besoin de vous rendre chez un coiffeur pour ce type de tresse afro. La raison pour laquelle il est essentiel de savoir le principe de base pour se lancer dans le tressage. Voici les étapes à suivre pour réaliser cet art particulier.

La première étape consiste à préparer les cheveux. Il faut peigner les cheveux pour les démêler. Il faut s’assurer que tous les nœuds soient éliminés pour faciliter le tressage. Sachez que vous pouvez tresser les cheveux mouillés ou secs. 

  • Pour une tresse simple, il est impératif de brosser en arrière les cheveux. C’est une étape qui permet de répartir la chevelure en petites mèches.
  • Débutez en sectionnant les cheveux en 3 mèches égales
  • Avec les deux mains, prenez les cheveux séparément
  • La mèche droite doit être passée vers le centre avant de mettre celle de la gauche dessus
  • Ensuite, passez celle du milieu

Il faut noter que chaque mèche doit passer en haut puis en bas de l partie de chevelure qui se trouve près d’elle.  En répétant l’acte jusqu’à la pointe, vous aurez une natte simple. Pour que la tresse ne se défasse pas, il est conseillé de joindre le bout avec un élastique. 

Comment varier une tresse africaine classique ou tresse de base ?           

Cette technique de tresse africaine simple peut être utilisée pour réaliser de petites tresses. Pour ce faire, vous pouvez :

  • diviser vos cheveux en plusieurs petites parties égales
  • jouer sur la longueur et s’arrêter par exemple au centre ou continuer la tresse pour atteindre la pointe

Néanmoins, il est important de bien les enserrer pour avoir une belle tresse africaine. Pour un effet plus beau, il est recommandé de tresser les cheveux mouillés. 

Une fois que vous aurez défait votre tresse, vous allez obtenir une légère ondulation. 

Comment réaliser une tresse collée ou tresse africaine collée ?

La tresse de base et la tresse collée africaine ont le même principe de base. Toutefois, pour le réaliser, il faut réaliser quelques ajustements : 

  • Elle commence du bout des cheveux pour remonter progressivement jusqu’à la racine
  • Elle est parfaite pour arranger les cheveux crépus et frisés
  • Elle peut se faire très bien aussi sur les cheveux lisses

Sur une chevelure lisse, il est important de bien enserrer alternativement les tresses afin qu’elles tiennent. 

  • Avant de tresser les nattes, il faut bien démêler les cheveux. Pour ce faire, il faut un peigne avec de grosses dents. Mieux encore si vous avez un modèle à queue pour tracer les nattes. Pour un meilleur résultat, veillez à ce que vous partiez du front pour atteindre la nuque.
  • Ensuite, prenez une mèche au niveau du front et divisez-la en 3 sections égales
  • N’oubliez pas de conserver 3 sections du front à la nuque tout en continuant la tresse. Pour cela, il faut coucher en ajoutant une petite mèche à chaque section au fur et à mesure que votre index prend une mèche.

Au moment de commencer la première portion de cette tresse, vous pouvez utiliser la technique de tresse africaine à trois brins. Néanmoins, il y a une petite différence. Avec ce style de tresse, vous devez effectuer la tresse à l’extérieur pour obtenir beaucoup plus de relief. Dans ce cas, vous devez faire passer le brin du centre en bas. Généralement, il passe en haut dans la natte classique.