Coloration au henné : tout savoir sur cette teinture végétale !

Arbuste de la famille des lythracées, le henné est utilisé dans le domaine cosmétique. Il est adopté depuis des décennies pour parfaire la beauté des cheveux, des doigts des pieds et des mains ou pour réaliser des tatouages. C’est une teinture végétale dont il faut connaître tous les atouts. 

La plante de henné

Sa culture présente deux variétés. La première est dépourvue de pigment colorant et pousse généralement dans les zones arides ou semi-arides du globe. Elle se fait appeler le henné neutre et est utilisée pour apporter de la brillance à la chevelure. La deuxième est le henné naturel. Ce denier est cultivé en Inde, en Arabie, dans les régions arides du Sahara et à l’ouest du pacifique. Selon la température du milieu, il peut avoir une teinte rouge, orangée et jaune. Avec l’évolution des mœurs et l’exportation des cultures, on le retrouve de plus en plus dans les salons de beauté. Afin de réaliser la coloration pour cheveux au henné, il faut un henné naturel. Pour des teintes plus prononcées comme le châtain ou le brun, il faut associer d’autres poudres colorantes au henné naturel. 

A voir aussi : Tailleur de femme sur mesure : adoptez le look businesswoman !

Les différentes poudres de henné

Comme mentionné plus haut, l’intensité du pigment diffère d’un endroit à un autre. Avec les nouvelles tendances, vous pourriez avoir une coloration noire bleutée en mélangeant le henné du Yémen avec une poudre de couleur indigo. En mixant le henné neutre et la poudre de cannelle avec un brou de noix, on obtient une belle et intense coloration châtain clair avec quelques reflets blancs. Pour atténuer l’éclat de vos cheveux blancs, il suffit d’appliquer le henné naturel et laisser poser pendant trois heures et par la suite appliquer la teinte que vous désirez. Son emploi est tout simple. En effet, mélanger votre poudre de henné naturel à de l’eau chaude et elle est prête. 

A lire en complément : Comment avoir un fessier à la Beyoncé ?