Maquillage : pourquoi la tendance fox-eyes fait-elle polémique ?

Depuis quelques semaines le mot-clé « fox-eyes » envahit les réseaux sociaux. En cause, une nouvelle tendance maquillage pour les yeux qui rencontre un large succès. Pourtant, la popularité de cette mode a également attiré les controverses. Elle est notamment accusée d’être raciste et a été dénoncée par quelques associations, notamment la Dear Asian Youth qui milite en faveur de la jeune asiatique en Amérique.

Qu’est-ce que le maquillage fox-eyes ?

Le fox-eyes, littéralement « œil de renard » est une méthode de maquillage des yeux qui aurait été lancé par les sœurs mannequins Belle et Gigi Hadid. Le concept est assez simple, il suffit d’utiliser du fard à paupières de la couleur de son choix. Ensuite, on le dégrade progressivement à mesure qu’on l’étale vers l’intérieur de l’œil.

Cela peut vous intéresser : Un sourire éclatant grâce aux facettes dentaires

Le secret pour un fox-eyes réussi, c’est de dépasser assez largement la paupière vers l’extérieur pour accentuer l’effet. On y ajoute des faux cils et d’autres couleurs pour augmenter l’importance de l’ensemble. Pour des effets fox-eyes compliqués et particulièrement élégants, une formation maquillage peut être nécessaire, mais avec un peu d’entraînement, vous pourrez faire le vôtre.

Pourquoi le fox-eyes crée-t-il la polémique ?

Si cette nouvelle tendance de maquillage a créé la polémique, c’est parce qu’elle a été interprétée comme une appropriation culturelle par quelques Américains d’origines asiatiques. Effectivement, le maquillage a pour effet de modifier sensiblement la forme des yeux et de leur donner une allure caractéristique des populations asiatiques.

Cela peut vous intéresser : Implants capillaires : une nouvelle technique révolutionnaire

Ce qui embête certains militants des associations antiracistes asiatiques en Amérique, c’est que la tendance du fox-eyes est accompagnée d’un geste de la main qui rappelle de mauvais souvenirs. Les mannequins se prennent en photo en pressant leurs mains sur leurs tempes afin d’accentuer encore un peu plus l’effet du maquillage. Un geste qui rappelle celui qui vise à modifier la forme de ses yeux pour imiter et moquer les personnes asiatiques.

Une polémique sans grand retentissement

Malgré tout, il faut bien admettre que la polémique n’a pas fait tant de bruit que cela. Bien sûr, les militants de ces associations se sont exprimé et ont clairement justifié leur point de vue. Cependant, leur opinion sur ce maquillage n’en fait pas immédiatement et objectivement une tendance raciste. Beaucoup d’internautes ont même répondu que ce maquillage pouvait davantage être perçu comme une célébration de la beauté asiatique.

Les militants y perçoivent un racisme normalisé qui estime beau sur une personne blanche un trait de caractère jugé laid sur une personne asiatique,. Pourtant, cette forme des yeux que l’on retrouve en Asie et dans certaines parties d’Amérique du Sud a toujours été particulièrement appréciée par le monde de la mode. Les personnes d’origines asiatiques y occupent une place importante et bénéficient même d’une forte visibilité depuis plusieurs décennies déjà.