L’art de la récupération

C’est une sympathique mode qui nous frappe tous : la récupération. Entre préoccupations environnementales et impératives économiques, la récupération est devenue une façon de faire largement partagée chez nos contemporains. Car à la base c’est bien la masse de déchets générés et des problèmes sur l’environnement que celle-ci génère qui a poussé à cette mode. Et puis les difficultés économiques de nombre d’entre nous ont amplifié encore un peu plus le phénomène. Et puis, comme souvent quand une mode est déclenchée, les marques s’en sont saisies afin de nous fournir des produits plus stylés les uns que les autres.

Déjà autrefois

Et pourtant la mode de la récupération n’est pas née hier. J’ai souvenir, par exemple, d’anciennes balançoires astucieusement construites avec des pneus de voiture. Plus proches de nous, les jeans troués, usés et rapiécés sont devenus des objets de mode et ont fini par être vendus en magasin. Mais n’oublions pas, surtout, que le phénomène n’est pas nouveau et existe depuis, sans doute, la nuit des temps.

L’âge de la palette reine

Aujourd’hui nous sommes entré dans une nouvelle ère : l’âge de l’ameublement nouveau. Le tout fait en palettes, vous savez, ces énormes cagettes en bois qui servent à stocker et manutentionner des éléments lourds et imposants. Cela a commencé avec des salons de jardin au design très épuré, mais à l’utilisation pratique et surtout facile à démonter. Astucieux moyen de recycler ces énormes éléments. Aujourd’hui, ce sont des meubles de maison qui ont pris le relais. N’avez-vous jamais vu un lit en palettes ? L’aspect brut donne de nouvelles idées de déco. Le nec plus ultra restant le bac à compost en palettes, ou l’art de recycler à l’aide de produits déjà recyclés.

Et demain ?

La pratique ne s’arrêtera sans doute pas demain. Les gens et les marques continueront à recycler des produits usagers avec imagination. Les idées ne manquent pas, j’ai même aperçu des poufs fabriqués en voiles de bateau. Même si cela ait du bien à l’environnement et à notre portefeuille, alors pourquoi hésiter ?

Vous aimerez aussi...