Quand devriez-vous remplacer votre chaudière à gaz ?

chaudière à Gaz

Bien que vous puissiez garder une chaudière en très bon état pendant 15 ans ou plus avec un entretien de routine, finalement, même les meilleures chaudières s’usent. Cela peut entraîner des réparations et des problèmes de sécurité coûteuses. Il est préférable de remplacer votre chaudière avant qu’il ne soit trop tard. Lisez la suite pour en savoir plus sur le moment de remplacer votre chaudière à gaz.

Pourquoi devriez-vous remplacer votre chaudière à gaz

Bien qu’une chaudière à gaz puisse être un appareil domestique essentiel, il a finalement une durée de conservation et doit être remplacé si l’unité ne fonctionne plus comme elle le devrait. Pour éviter cela, il est important de maintenir correctement votre chaudière en vérifiant les commandes et les dispositifs de sécurité. Il s’agit notamment du manomètre et des soupapes de sécurité, ainsi que les brûleurs et le système d’alimentation du carburant. Si la chaudière utilise du carburant liquide, il est important de nettoyer le système d’alimentation du carburant pour éviter tout dommage.

Avez-vous vu cela : Avez-vous déjà rasé votre visage?

Les chaudières plus anciennes nécessitent généralement plus de carburant que les modèles plus récents, et ils peuvent ne pas fonctionner aussi efficacement que lorsqu’ils étaient nouveaux. En conséquence, ils peuvent vous coûter plus d’argent que vous ne devriez. Une chaudière plus récente devrait être en mesure de vous faire économiser jusqu’à 40% sur votre facture de gaz annuelle.

1-  La fuite chaudière

Une chaudière qui fuit peut-être un problème dangereux et peut potentiellement ruiner votre chaudière. Certaines fuites peuvent être réparées par vous-même, tandis que d’autres sont dangereuses et nécessitent la fermeture du système. Pour éviter une situation désastreuse, vous devez faire réparer votre chaudière par un chauffagiste qualifié.

Avez-vous vu cela : Pourquoi utiliser les renseignements téléphoniques en cas d'urgence ?

Des fuites peuvent se produire dans un certain nombre d’endroits, y compris le brûleur ou le circulateur, une mauvaise soupape de libération ou un tuyau fissuré. Lorsque la pression dans la chaudière s’accumule, une mauvaise soupape de libération peut s’ouvrir et laisser sortir l’eau. Cela signifie que vous devrez remplacer la vanne.

2-  Les odeurs sulfureuses dans une chaudière à gaz

Des odeurs sulfureuses provenant d’une chaudière à gaz peuvent être un signe d’avertissement d’une fuite. En effet, l’environnement chaud, humide et fermé à l’intérieur d’une chaudière favorise la croissance des bactéries, qui produisent du soufre. Cette odeur est nettement désagréable. Les odeurs sulfureuses peuvent être causées par de nombreuses choses différentes. Dans le cas d’une chaudière à gaz, l’odeur peut provenir du propane ou du gaz naturel. Une forte odeur de gaz peut également être causée par une partie lâche de la chaudière ou une fuite de gaz.

Le sulfure d’hydrogène est un produit chimique qui se produit naturellement dans le gaz naturel et le pétrole. Il est également produit pendant la dégradation structurelle des déchets et des matières organiques. Outre les chaudières à gaz, elle peut également être créée par les processus industriels, le gaz naturel / forage du pétrole et le traitement des eaux usées. Le sulfure d’hydrogène est toxique, inflammable et peut affecter l’approvisionnement en eau de votre maison. De plus, il peut corroder les métaux dans votre système de plomberie de maisons. Outre l’odeur, vous pouvez ressentir une décoloration des luminaires et un goût métallique.

3-  L’empoisonnement au monoxyde de carbone

L’une des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre pour éviter l’empoisonnement au monoxyde de carbone est le remplacement de votre chaudière à gaz. Que ce soit votre principale source de chauffage ou une combinaison d’appareils à gaz, le remplacement régulièrement de votre chaudière à gaz réduira le risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Si vous ne savez pas quand il est temps pour une nouvelle chaudière, vous pouvez contacter un technicien de service chauffage qualifié pour vous aider à déterminer le meilleur plan d’action.

Vous pouvez également installer un détecteur de monoxyde de carbone. Ces appareils sont incontournables dans n’importe quelle maison. Ils dégagent une alarme forte lorsque les niveaux de CO dépassent une certaine limite. Selon les dernières études, des niveaux de CO allant jusqu’à 70 parties par million (PPM) ne peuvent provoquer aucun symptôme notable, mais si vous êtes au-dessus de la limite, vous pouvez ressentir de la fatigue et des maux de tête. À des niveaux plus élevés, vous pouvez ressentir l’inconscience et même la mort.