Sommeil et matelas : 6 conseils pour jouir d’une détente totale

Sommeil et matelas

Avoir une bonne qualité de sommeil est important pour bien mener ses activités au quotidien. En cela, il faut miser sur quelques bonnes pratiques. Voici des conseils utiles pour jouir d’une détente totale pendant votre sommeil. 

Bien choisir son matelas

Pour une bonne nuit de sommeil, la première chose à faire, c’est de choisir convenablement votre matelas. Sur le marché, il existe une multiplicité de marques et de modèles. Il s’avère alors important de prendre en compte quelques critères au moment du choix. Tout en prenant soin de lire les avis matelas tediber , la morphologie de l’utilisateur est le premier critère de choix à considérer. L’idéal est que le type de matelas ne soit ni trop ferme ni trop souple.

Avez-vous vu cela : Comment bien choisir son complément alimentaire digestion bio ?

Cela garantit ainsi un soutien optimal à la colonne vertébrale. La taille du matelas constitue également un élément déterminant. Le matelas à choisir doit avoir une taille supérieure de 15 à 20 cm à celle de l’utilisateur. Les autres critères à considérer sont la technologie du matelas (mousse, latex, ressorts ou à mémoire de forme), les zones de confort, l’indépendance de couchage, etc. 

Bien choisir les autres accessoires de votre literie

Après avoir choisi un matelas de qualité grâce aux avis sur les matelas, il faut également l’associer à des accessoires de literie adaptés. C’est une manière d’accroître votre confort de sommeil et de s’offrir une nuit de détente totale. Les principaux accessoires de literie sont :

A découvrir également : Que doit-on savoir sur la formation microneedling?

  • Le linge de lit (draps, housse de couette…)
  • L’oreiller,
  • Le sommier,
  • Le protège-matelas,
  • Le surmatelas,
  • Le cadre de lit,
  • La couette.

Vous pouvez choisir de les acheter au même moment que vos matelas universels, ou bien plus tard afin d’espacer vos dépenses. Pour choisir les meilleurs accessoires de literie possibles pour un sommeil réparateur, vous pouvez passer par un comparateur en la matière. Pour chaque type de produit, la prise en compte des paramètres déterminants est également recommandée.

 Mettre la chambre à la bonne température

Vous disposez désormais d’un matelas de qualité auquel vous avez associé des éléments de literie adaptés, il faut maintenant penser à l’atmosphère de la chambre. Pour bien dormir, celle-ci doit être à la bonne température. D’après l’INSV, pour une nuit de sommeil optimale, la température idéale doit se situer entre 16 °C et 18 °C. En effet, pour bien dormir, il faut nécessairement que le corps baisse sa température interne de 0,5 °C à 1 °C.

En hiver, 30 à 40 minutes avant d’aller dormir, il faut baisser le radiateur, mais aussi éteindre tous les appareils électroniques téléphones, tablettes, ordinateurs, télévision … En temps de fortes canicules, maintenez la chambre sous une température optimale en créant des courants d’air et en aérant la pièce au maximum. Vous pouvez utiliser des ventilateurs ou des climatiseurs afin de réguler la forte température.

Dormir dans une chambre bien obscure et silencieuse

Pour jouir d’une détente totale lorsque vous dormez sur votre matelas de qualité, il faut qu’il y ait du silence et de l’obscurité dans la chambre. Pour cela, il faut penser à bien fermer les fenêtres et les volets. Si nécessaire, vous pouvez même investir dans des rideaux occultants. L’utilisation d’un accessoire comme un masque de sommeil peut également s’avérer pratique pour bien dormir durant la nuit.

Dans cette lignée, le silence doit également être de mise pour assurer un sommeil optimal et réparateur. Avant de dormir, éteignez le film que vous regardiez ou encore la musique que vous écoutiez. Si vous vivez avec des voisins particulièrement bruyants ou que vous avez un conjoint (e) qui ronfle fort et beaucoup, optez pour l’achat de bouchons d’oreille. Pour les bruits venant de l’extérieur, un bon revêtement mural ou de vos plafonds peut vous sauver la mise.

Avoir une routine de sommeil

En principe, une nuit est constituée de 3 à 6 cycles de sommeil avec chacun 60 à 120 minutes. Quand on rate les premiers signes de fatigue comme la somnolence, les bâillements ou la sensation de froid…, il ne sera pas évident de retrouver l’envie de dormir.

Il va falloir attendre le prochain cycle, ce qui écourte alors votre nuit. Il faut alors penser à appliquer de la régularité dans votre sommeil en évitant de perturber le rythme circadien. Si possible, respectez au maximum votre rythme naturel.

Éviter les somnifères

Pour remédier à un problème d’insomnie, près de 43 % des Français ont déjà eu recours à la consultation d’un professionnel de santé. Généralement, ces spécialistes prescrivent une ordonnance pour acheter des somnifères. Certes, ces médicaments vous seront bien utiles si vous cherchez à récupérer après un décalage horaire ou pour surmonter une période difficile, mais vous ne devez pas en abuser à long terme.

En moins de 4 semaines, vous risquez de souffrir d’une accoutumance due aux somnifères et aux anxiolytiques tels que les benzodiazépines. En plus, cela peut provoquer des effets secondaires et une baisse de la vigilance durant la journée. Ainsi, vous risquez fortement d’entretenir une certaine dépendance qui sera difficile à éliminer avec le temps.

Ce sont là des conseils simples et utiles pour améliorer la qualité de votre sommeil. Notez toutefois que cette liste n’est pas exhaustive. Au besoin, vous pourrez également consulter un spécialiste pour prendre son avis.